La Cuisine de Bébé : Les mini-cuissons.

DEUXIEME PARTIE.

(pour lire la première partie de cet article cliquez ici.)

Les aliments frais bio contiennent toutes les substances nutritives essentielles. Cuisinez des légumes ou des fruits  frais bio tous les jours sera vraiment une belle marque d’attention pour votre bébé d’autant plus que ses premières expériences culinaires se limiteront peut -être à quelques cuillerées de purée de carottes ou de compote de fruits. Ces mini-cuissons quotidiennes seront tout à fait possibles dans votre Ensemble de cuisson car vous  aurez la possibilité d’utiliser le Légumier comme réducteur de volume et diviser votre Marmite en 2 petits volumes de cuisson bien distincts. Réduction du volume de la marmite par le Légumier La première moitié du volume pourra être utilisée pour une cuisson à l’étouffée, par exemple quelques rondelles de courgettes et de patate douce.

La seconde moitié du volume sera utilisée par le Légumier – lui- même pour une cuisson douce façon bain – marie : par exemple une compote de pomme  râpée. Rajoutez un peu d’eau dans la cuisson de vos légumes  pour sécuriser les premières cuissons et apprivoisez sereinement votre Ensemble de cuisson. Pour les premiers essais, rajoutez un petit fond d’eau. Ainsi lorsque vous aurez réalisé plusieurs cuissons, vous serez à l’aise avec votre nouvel Ensemble et vous adapterez la quantité d’eau nécessaire. Le petit jus de cuisson mouliné avec la purée apportera de la souplesse et de la légèreté. Un peu d’eau, peu minéralisée,  mais en quelle quantité ? 1/2 cm ou 3- 4 ou 5 cuillères à soupe d’eau ou …moins, si vous rajoutez un aliment juteux ! Le rajout d’un aliment juteux peut soutenir efficacement l’humidité d’une cuisson lorsqu’il accompagne un autre légume plus sec : carottes – pommes de terre – patates douces – haricots verts….

La cuisson sans rajout d’eau du tout n’est réservée qu’aux aliments très acqueux : – Les légumes :  les tomates – oignons – courgettes – aubergines – poivrons – le poireau … – Les  fruits : les  pommes – poires – fraises  cerises ….. Le volume de cuisson doit toujours être rempli au maximum et la cuisson sera douce ! En application : Voici quelques recettes pour des bébés baumstaliens gourmands

Mini- Cuissons à l’étouffée : Marmite + légumier :

Purée de courgettes -patate douce / compote de pommes. Cuisine de bébé - pate douce, courgette, pommes

  • 1 courgette
  • 1  grosse patate douce
  • 1 pomme ou 2 petites râpées
  • 5 ou 6 raisins secs
  • un peu d’eau ou de jus de fruit.

Épluchez la patate douce, lavez la courgette et détaillez- la en rondelles dans le fond de la Marmite. Coupez la patate douce en rondelles fines. Plus farineuse que la courgette elle aura besoin d’un  peu d’eau pour cuire  rajoutez  4 cuillères à soupe d’eau de source ou peu minéralisée. ( Le volume des légumes atteint la moitié du volume de la Marmite.) Installez le légumier. Epluchez la pomme,  râpez-la finement –  ajoutez si vous le souhaitez quelques raisins secs épépinés- complétez d’un peu de jus de fruit ou un peu d’eau  ( 3 cuillères à soupe ). Couvrir avec le couvercle et cuire sur une source de chaleur au tiers du maximum. Si la vapeur venait à s’échapper, réduisez  la source de chaleur ou coupez- la sans soulever le couvercle puis laissez simplement diffuser le fond thermique pendant une dizaine de minutes. La compote pourra refroidir dans le légumier. Mixez finement  les 2 préparations. compotes pour bébé

Le réglage de la source de chaleur. Si vous cuisinez sur le gaz : utilisez le plus petit brûleur réduit au tiers de sa capacité. Si vous cuisinez sur l’induction : la cuisson douce se réalise au tiers du maximum. Votre plaque est graduée jusqu’à 15 vous cuisinerez donc sur 5. Ces valeurs sont approximatives, vous trouverez vous- même votre réglage adapté à la marque de votre plaque de cuisson ou à la taille de votre brûleur. Le temps de cuisson pour ces mini cuissons douces est estimé à 15 minutes.

Un temps de Pause : Profitez  de la rétention de chaleur du fond thermique ! Il vous sera possible de couper la source de chaleur un peu avant la fin de la cuisson pour profiter de la chaleur captée dans le fond thermique.  Un réflexe qui s’intègrera très vite dans vos habitudes et techniques culinaires :  vous souhaitez « calmer » le tumulte d’une cuisson un trop forte – stopper ou maitriser la puissance d’un brûleur trop vif – éviter qu’un aliment ne colle au fond du récipient en fin de cuisson ( risotto)  … et économiser un peu d’énergie ! Vous veillerez à bien laisser le couvercle fermé pendant ce temps de pause. D’autres recettes  mini- cuissons douces : Pomme de terre -carottes / filet de sole. Carottes – chou-rave/riz au lait d’amande

à  Suivre ….TROISIEME PARTIE :La cuisine de Bébé :  Les Cuissons étagées: recettes.